Championnat BZH : c’est la reprise !

mardi 1er avril 2014, par Paul.

C’est pas compliqué, les Mariners n’arrêtent pas de reprendre en ce début de printemps. Reprise des matchs contre Bressuire, reprise des matchs en Pays de la Loire (PdL), reprise des matchs en BZH, certains joueurs reprennent même deux fois du dessert. Enfin heureusement la reprise ne dure qu’une fois car la reprise unique... Bien. Ainsi donc, première journée de championnat en Armorique au cours de la quelle les Nantais se déplaçaient à Rennes mais pas à Rennes plutôt à Bréal la faute à un terrain impraticable pour les Rennais, voir même à changer carrément, toujours est-ils que le club de Bréal dans son infinie mansuétude, gloire à lui, mit son terrain à disposition pour que puissent se dérouler ces deux matchs, de reprise donc, entre les Mariners et les Redwings. De retour en Bretagne, les Nantais avaient à cœur de bien débuter la saison face à une équipe de niveau équivalent. Au final les deux protagonistes de la journée partagent en repartant avec 1 victoire chacun. On se prête des terrains, on se partagent les victoires, c’est ça la Bretagne ! Générosité, altruisme et crêpes au sucre.

Pour ce premier match les Nantais affrontent Laurent Lucas tandis que Sébastien prend la butte pour Nantes. Ce début de match est nettement à l’avantage des Rennais. La défense des Redwings soutient son lanceur victime d’une entame un peu difficile, 2BB d’entrée, mais effacés avec un double très bien exécuté. C’est tout le contraire pour les Mariners. Seul point commun, 2BB, mais déjà 2 hits et 3 erreurs. Une constante pour les Nantais sur cette journée. Laurent Lucas fait une très bonne deuxième manche avec 3 retraits sur 3 frappeurs, enfin frappeurs...façon de parler, dont 2 K. Il faudra attendre la troisième reprise pour voir le premier coup sûr ligérien mais en début de quatrième manche les Rennais sont confortablement installés dans ce match et mènent 5-0 sans forcer. Bien. Heureusement les Mariners ont de la ressource et même un peu de fierté. En quatrième manche les Nantais réagissent et commencent à cogner. 3 points sont scorés puis 2 en cinquième. Cependant, les Rennais continuaient sur leur lancée tandis que la défense calamiteuse des Mariners refaisait surface en fin de match. Ajouter à cela un line-up déséquilibré (frappeurs 5 à 9 : 2 sur 13 au bâton dont 7 K) les chances de revenir dans ce match étaient finalement inexistantes, nulles, non nées, absentes, légendaires. Alors certes, l’arbitrage n’a pas été exemplaire, avec 8 erreurs défensives dans ce match et 13 K, les joueurs l’ont-ils d’ailleurs été ? Que nenni. Également, Yaset Oliva, lanceur D2 de l’équipe 1, quand même, en relève, a bien aidé ses coéquipiers. Mais avec une faiblesse défensive aussi nette, malgré l’excellente et admirable prestation du première base nantais, et une inconsistance offensive aussi criante, malgré l’esthétique et la puissance admirable du swing du troisième frappeur ligérien, les Mariners ne méritaient pas la victoire contrairement aux Rennais qui ont été solides et sérieux tout au long du match. Bravo à eux. Et ceci malgré l’intelligence et la finesse d’esprit du coach nantais sur ce match...

Line-up de départ :

- Simon (CC) 0-0 3BB run
- Amaury (C) 0-2 K
- Paul (1B) 2-3 run
- Sébastien (SP) 2-3 run 2RBI
- David (SS) 0-3 K
- Mathieu (3B) 1-3 run 2K RBI
- Nicolas (2B) 0-2 K RBI
- Augustin (CD) 0-3 2K
- Loulou (CG) 1-2 run K

Pitching :
- Sébastien 5inn 5K 4BB 9H 4ER L(0-1)
- Mathieu 1inn 3H ER

Bench :
- Benjamin, Hamza, Yoann.

Match 1 2 3 4 5 6 7 R H E
Nantes 0 0 0 3 2 x x 5 6 6
Rennes 2 1 2 2 3 x x 10 12 2

Le temps de deux trois blagues vaseuses de Yoann, un litre de flotte et quelques échauffements, la deuxième rencontre pouvait commencer sous la houlette d’un duo d’arbitres aussi compétents que porteurs de ceintures rouge. On ne peut pas être parfait tout le temps. Sur la butte pour Rennes Julien Gelinotte face à David pour Nantes. La première manche est plutôt pépère, un petit coup sûr à se mettre sous la dent côté rennais et un petit point. Il faudra attendre le début de la manche suivante pour voir les Mariners mettre à mal la défense des Redwings : 4 hits, 2 BB et 5 points. Rennes réagit en revenant à 5-2. Les Nantais scoreront deux fois de plus en quatrième mais les Redwings et leur chicken spirit reviennent à 7-6 grâce notamment à la défense nantaise qui se remets à faire des erreurs (4). On se dit que les Mariners sont mal barrés. Heureusement les ligériens réagissent également et les 7 points marqués en cinquième reprise leur permettront de conserver une petite avance alors même que les Bretons scoraient 5 fois en fin de 5. Au final les Nantais remportent le gain de ce second match 14-11.

Line-up de départ :

- Simon (3B) 1-4 run
- Amaury (CC) 2-3 2run 2RBI
- Sébastien (C) 3-4 2run 2RBI
- Mathieu (SS) 3-4 2run 2RBI
- David (SP) 2-2 2run RBI
- Aurélien (1B) 0-3 run K
- Nicolas (2B) 0-2 2run K
- Benjamin (CG) 0-2 K
- Hamza (CD) 0-4 2K

Pitching :
- David 4inn1/ 3K 8H 4ER W(1-0)
- Mathieu 2/3inn K 3BB 5H 4ER

Bench :
- Yoann, Augustin (1-1 run 2RBI)

Match 1 2 3 4 5 6 7 R H E
Nantes 0 5 0 2 7 x x 14 12 7
Rennes 1 1 0 4 5 x x 11 8 3

Alors que penser de tout cela ? Certes Nantes repart de Bretagne avec 1 victoire, ok super, félicitions, on se tape dans les mains et on se fait des bisous mais les errements défensifs ne sont pas, pour ainsi dire, de bonne augure pour la suite. 13 erreurs. Ça se passe de commentaire. Côté bâton, le bilan est très inégal tout comme le line-up. Sur le deuxième match les frappeurs 6 à 9 totalisent un remarquable 0-11 et 5K, Augustin, rentré en cinquième manche, rééquilibrant quelque peu tout ça grâce à une belle frappe champ droit bon pour 2 points sauvant pour ainsi dire les Nantais alors même que les Rennais marquaient 9 points en 4 et 5ème manche. Sur 10 manches jouées, 5 sont blanches. Quand on sait que les Black Panthers, prochain adversaire des Mariners, ont étrillé les Griffons 46-2 (si si) et 18-0, on a tout à craindre. Gageons que les Nantais trouveront les ressources nécessaires pour colmater les brèches défensives et réveiller leurs bâtons...

Toujours est-il chers lecteurs adorés que voici maintenant les mentions spéciales. La mention "Spéciale K" est collégiale cette semaine puisqu’elle échoit à Augustin, Nicolas et Hamza avec 2 strike-outs chacun. Une bien belle brochette, marinée bien sûr. La mention "Boulette du jour" est attribuée à Mathieu grâce à une superbe pop-fly relâchée en territoire des foulball. Ce fut de toute beauté, l’émotion submerge votre humble serviteur rien que d’y repenser. Une boulette n’arrivant jamais seule, une mention ’Brochette de boulette" est attribuée à Nicolas qui a eu une journée bien chargée en seconde base. On avait l’impression que toutes les balles étaient frappées sur lui finissant la journée avec une bonne dizaine d’erreurs. Heureusement pour lui, le scorage a été généreux en coups sûr, il ne finit la journée "qu’avec" 3 erreurs. Ceci dit cette mention aurait pu être collégiale également tant les Mariners se sont gavés de boulettes sur cette journée mais ne remuons pas la hallebarde dans la plaie. La "Docteur House" est attribuée à Aurélien qui s’est fait bobo à ses petites ampoules dis-donc en mettant plein de sang sur son pantalon au passage. Il est vrai chers lecteurs qu’on pouvait s’attendre à une démonstration de force de Simon pour l’obtention de cette mention mais il n’en fut rien. La déception est grande et le moral en berne. La Rédaction tient à vous présenter toutes ses excuses. Enfin la mention "Big Stick" revient de droit à Sébastien avec 5 sur 7 au bâton, dont 3 doubles, et 4RBI. Magnifico ! Un point positif tout de même.

Malgré un bilan qui peut paraître mitigé, ce fut une bien belle journée de baseball sous le ciel ensoleillée de Bretagne. Dimanche prochain les Mariners reçoivent les Black Panthers, puissants cadors du championnat, de bons gros matous qu’il faudra bien faire ronronner plutôt que se retrouver avec les crocs plantées dans le cou ! Come on Mariners !!!