St Barth ne nous réussit pas...

vendredi 20 mai 2011, par Sebash.

Voici venu le temps du dernier match du championnat avant la finale et nous retrouvons, non sans appréhension l’équipe de Saint Barth qui nous avait occasionné notre plus cuisante défaite de l’année.

Malheureusement et une fois de plus contre St Barth, notre lanceur vedette, Didier nous fait défaut, cette fois sur blessure.
C’est donc avec beaucoup de peine qu’on arrive juste à boucler une équipe de neuf. Adeline est elle aussi aux abonnés absent, elle aussi sur blessure... Mais là encore rien de lié au soft...

Enfin, bref nous voici sous un beau soleil à attaquer ce match qui déterminera laquelle, de la petite ou de la grande, finale nous jouerons le 28 mai.

Les débuts sont plutôt pas mal et les Nantais arrivent à percer la défense angevine sans trop de difficulté pour marquer les 4 premiers points de la partie. C’est donc quelque peu tranquilisé que les Mariners rejoignent le banc.

A la défense, c’est une autre affaire... Est ce le fantome du dernier match ou la pression mais une fois encore Ingrid n’arrive pas à trouver ses marques au lancer et offre de nombreux BB à nos adversaires. On sent l’énervement ainsi que la frustration de ne pas jouer chez tous les joueurs... 6 points marqués, (limite par manche) et on retourne s’assoir le moral en berne.

Manche suivante, c’est les Mariners qui alignent les 6 points à l’attaque et on se dit que rien n’est perdu... Manon remplace Ingrid à la plaque et au fil des manches finit par trouver ses marques et à poser ses lancers.

Le score reste relativement serré tout au long des manches suivantes jusqu’à la 4 ème ou on rentre directement après l’élimination directe des 3 premiers batteurs.

De trop nombreuses erreurs de défense (Sébastien qui s’obstine à renvoyer au marbre plutôt qu’en première base, des cafouillages de reception de balle et des relances plus qu’hasardeuses) nous empêche de revenir au score malgré les progrès au lancer.

On finit par s’incliner avec 10 points d’écart après une partie éprouvante mais qui est restée dans une ambiance sympathique et bon-enfant avec nos adversaires.

On paye là notre vatout sur un unique lanceur malgré le relève qui travaille depuis quelques mois et l’absentéisme aux entraînements pour diverses raisons. Mais plus encore, c’est surtout le moral qui nous aura fait défaut sur cette partie

Allez les Mariners, ce n’est que pour mieux rebondir l’année prochaine !!!